Cap sur les Îles

Les îles Ebihens archipel arraché à St-Jacut-de-la-mer : Un village de la tribu celte des Coriosolites

Les îles Ebihens, se découvrent au plus près de la côte d’Émeraude depuis la pointe du Chevet à l’est de la péninsule de Saint-Jacut-de-la-Mer. C’est à pied à marée basse et après 10 minutes de marche que vous accèderez à une des l’îles en empruntant un chemin qui la traverse entre rochers et fougères

Les îles Ebihens archipel arraché à St-Jacut-de-la-mer : Un village de la tribu celte des Coriosolites

Les îles Ebihens, se découvrent au plus près de la côte d’Émeraude depuis la pointe du Chevet à l’est de la péninsule de Saint-Jacut-de-la-Mer. C’est à pied à marée basse et après 10 minutes de marche que vous accèderez à une des l’îles en empruntant un chemin qui la traverse entre rochers et fougères

L’île de Batz : le jardin Georges-Delaselle avec plus de 1500 espèces de plantes exotiques

Peu éloignée des côtes, l’île n’en est pas moins isolée par des courants insoumis qui, durant l’histoire, l’ont rendue difficile d’accès notamment pour les anglais qui limitèrent leurs interventions au continent. Réputée pour sa production agricole bio et notamment ses primeurs, on y compte plus de tracteurs que de voitures.

L’île de Batz : le jardin Georges-Delaselle avec plus de 1500 espèces de plantes exotiques

Peu éloignée des côtes, l’île n’en est pas moins isolée par des courants insoumis qui, durant l’histoire, l’ont rendue difficile d’accès notamment pour les anglais qui limitèrent leurs interventions au continent. Réputée pour sa production agricole bio et notamment ses primeurs, on y compte plus de tracteurs que de voitures.

Défiler vers le haut