Les îles Ebihens

Petit groupe de rochers et d’îles, l’archipel des îles Ebihens se découvre au plus près de la côte d’Émeraude depuis la pointe du Chevet à l’est de la péninsule de Saint-Jacut-de-la-Mer.


Bernaches des îles Ebihens

C’est à pied à marée basse et après 10 minutes de marche que vous accèderez à l’île en empruntant un chemin qui la traverse entre rochers et fougères avant de pénétrer dans un bois qui débouche face à la tour érigée en 1694 par le comte de Pontbriand. Construite et armée sur les plans de Vauban cette tour ne se visite pas.

Des fouilles archéologiques ont permis de découvrir l’existence au 1er siècle avant JC d’un village de la tribu celte des Coriosolites. Ces gallo-romains étaient installés pour y exploiter le sel marin.

On situe en 709 la période où cet archipel fut arraché à St-Jacut lors du cataclysme qui redéfinit le profil géologique de la côte bretonne.

C’est dans ces eaux qu’eut lieu en 1758 la bataille navale de St-Cast durant laquelle les troupes du duc d’Aiguillon donnèrent la seule victoire aux français dans cette guerre de 7 ans qui les opposèrent aux anglais.


Vous connaissez cette région ?
Vous y vivez ?
Vous l’avez découverte en vacances ?


Alors n’hésitez pas à nous envoyer un commentaire sur un personnage, un lieu insolite, un livre, une recette de cuisine locale ou tout autre sujet qui mériterait un éclairage particulier en y joignant une photo ou une vidéo.

A l’est, l’île Agot dont l’accès est interdit excepté sur les plages, est un espace protégé où seuls résident les oiseaux marins. Des fouilles archéologiques ont permis de faire remonter son occupation à l’âge de fer.

En revanche, vous pourrez accéder à pied à partir de l’île Ebihens à l’îlot de la Colombière excepté du 15 avril au 15 août. Jadis exploitée pour son granit, la Colombière est une réserve ornithologique où les bernaches envahissent ses plages.

Au sud ouest de la Colombière, l’îlot de la Grande Roche est surmonté des ruines d’une tour rappelant les débuts de l’activité ostréicole.

      les recettes secrètes de nos marins pêcheurs


Vous exercez dans une île française ?
Vous êtes entrepreneur, commerçant, artiste ou artisan ?
Vous souhaitez faire connaitre votre activité ?


Alors, n’hésitez pas à nous envoyer un publi-rédactionnel en y joignant une photo ou une vidéo.

Liens utîles

S’informer :

Office du tourisme de Saint-Jacut-de-la-mer
Office de tourisme Saint-Briac
Office de tourisme de Saint-Cast-Le-Guildo
Office de tourisme de Lancieux
Capitainerie de Saint-Briac : 02 99 88 01 75

Comment y arriver :

En voiture :
St-Jacut-de-la-mer est à une vingtaine de km de St Malo par la D 168

En train :
Arrivée en gare de Saint-Malo, Lamballe ou Dinan

En avion :
Aéroport de Dinard-Pleurtuit : 02 99 46 18 46,
ou Aéroport de Rennes-Saint-Jacques

A pied :
L’île est privée seul un passage public par un chemin qui la traverse y est toléré.
Temps de traversée : 10 à 15 minutes à pied à marée basse

Embarcadère :
Saint-Jacut-de-la-mer

À Noter :

  1. Chaque année en juillet, une retraite aux flambeaux en compagnie de musiciens a lieu vers l’île Ébihens, la date n‘est pas fixe (renseignements auprès de l’office du tourisme). Le regroupement a lieu à la pointe du Chevet.
  2. 119 jours de pluie par an
  3. Température minimale 6,2° en janvier
  4. Température maximale 17,6° en Août