Si vous passez vos vacances en Guadeloupe, il existe un petit coin de paradis qu’il vous faudra absolument visiter : La Désirade. Cette excursion incontournable au cours de votre séjour va vous procurer un dépaysement total et un enchantement certain.

Voici quelques conseils utiles…

Histoire de la Désirade en Guadeloupe

C’est le navigateur Christophe Colomb qui, le premier, passa tout près de l’île en novembre 1493. Partis d’Espagne avec son équipage depuis plus de 20 jours, sans avoir aperçu la moindre terre, c’est dans un cri de joie qu’il baptisèrent cet endroit « deseada » : l’île tant désirée. Même si les marins ne s’y arrêtent pas, ce fut le premier pas vers la découverte de l’archipel des Petites Antilles.

Au XVIIème siècle, l’île de la Désirade devient officiellement une colonie de la Guadeloupe. Au cours du XVIIIème siècle, la Désirade est bien loin de faire rêver ! En effet, on y envoie tout d’abord les lépreux afin qu’ils soient mis à l’écart du reste de la population. Puis, en 1763, l’île est le lieu de détention des « mauvais sujets » dont les familles ne veulent plus. On construit alors sur l’île un pénitencier.

De 1808 à 1816, la Désirade, tout comme Marie-Galante, se retrouve sous domination Anglaise. Puis, elle sera rendue au Royaume de France et l’esclavage y sera abolit en 1848. L’île va alors prospérer doucement. En général, à cette époque, les hommes sont marins et les femmes gèrent l’agriculture.

Comment se rendre à l’île de la Désirade ?

Vous vous en doutez, la meilleure solution pour atteindre les côtes de la Désirade est la mer. Cette île française se situe à environ 10 kilomètres à l’est de la Grande-Terre en Guadeloupe. Des trajets par bateau sont proposés chaque jour au départ de la marina de Saint-François. La traversée est très rapide, elle ne dure qu’une trentaine de minutes. Certaines compagnies vous proposent même des forfaits à la journée comprenant la traversée aller-retour, le déjeuner ainsi que de nombreuses activités à faire sur l’île.

Cependant, pour ceux qui préfèrent la voie des airs, sachez qu’il y a un petit aérodrome de La Désirade appelé aussi aérodrome Grande-Anse. Les vols sont restreints principalement en provenance de l’aéroport de Pointe-à-Pitre. Il est conseillé de réserver à l’avance notamment en période touristique.

Mesurant 11 kilomètres sur 2 kilomètres, vous aurez vite fait le tour de l’île !

Que faire sur l’île de la Désirade ?

La plupart des touristes n’y restent pas plus d’une journée. Cependant, bien que l’île soit petite, vous ne vous y ennuierez pas un instant. Si vous n’avez pas choisi de forfait comprenant des activités planifiées, c’est que vous préférez vous laisser guider par vos envies. Il vous sera alors possible de louer un véhicule pour la journée afin de pouvoir vous déplacer à votre guise.

Le port de Beauséjour, protégé par une barrière de corail, est l’endroit où vous accosterez en partant de la marina de Saint-François. Il s’agit d’un petit village de pêcheurs plein de charme. Son cimetière attire particulièrement l’attention avec ses tombes toutes décorées de coquilles de conque.

Ce n’est pas sans émotions que vous visiterez les ruines du Léprosarium ainsi que celles du « camp des litières ». Comment ne pas avoir une pensée pour ces gens y ayant vécu dans des conditions déplorables.

C’est par une route en très mauvais état, il faut l’avouer, que vous partirez vers les sommets de Beauséjour. Mais l’effort réserve une belle récompense : un point de vue exceptionnel sur les îles environnantes. Vous y découvrirez la Chapelle du Calvaire qui vous surprendra par ses couleurs : bleu et blanc. En vous dirigeant vers le Nord de l’île, vous passerez devant le Jardin Botanique du Désert. C’est un endroit magnifique entretenu par des amoureux de végétation tropicale. En haute saison, il est possible d’y flâner un moment à travers une faune et une flore endémiques et protégées.

Arrivés à la plage du Souffleur, vous n’aurez qu’une idée : vous asseoir sur le sable blanc et admirer l’eau turquoise qui s’étend devant vous. Bordée de cocotiers, cette plage est un vrai petit coin de paradis.

Reprenant votre périple après une baignade, le quartier de la Baie Mahaut vous propose un paysage beaucoup plus sauvage. Vous pourrez admirer les vestiges d’une ancienne cotonnerie et le phare de la Pointe Doublé, mais attention, car cet endroit est la propriété des iguanes ! Il vous faudra donc cohabiter avec eux puisqu’ils s’intéressent à tout ce que font les visiteurs. Ils ne sont pas farouches.

Si vous souhaitez trouver un restaurant, il vous faudra revenir à Beauséjour où vous trouverez de quoi vous restaurer en profitant d’une cuisine créole typique.

Si la plupart des touristes ne viennent passer qu’une seule journée sur l’île de la Désirade, il y a malgré tout la possibilité de louer un logement afin d’y séjourner plus longtemps. Vous trouverez des locations confortables et bien équipées chez l’habitant. Si vous souhaitez vous isoler quelques jours au calme dans un endroit paradisiaque, l’île de la Désirade est une destination idéale.