Si vous rêvez d’un dépaysement total, de paysages féeriques, de chaleur… l’archipel des Saintes en Guadeloupe sont votre destination idéale.Nous avons visité cette île avec beaucoup de plaisir.

Voici les incontournables à ne pas manquer si vous partez en vacances en Guadeloupe…

Un peu d’histoire sur les Saintes…

L’archipel des Saintes est un ensemble de neuf petits îlots situés dans la mer des Caraïbes. C’est le navigateur Christophe Colomb qui les découvre lors de l’un de ses voyages en 1493 et les baptisera « Los Santos », d’où l’origine du nom « Les Saintes ».

Tantôt Françaises, tantôt Anglaises, ces îles deviennent définitivement Françaises en 1816. L’archipel sera alors rattaché à la Guadeloupe, située à une heure de bateau environ. Ce sont des îles volcaniques mais qui ont une faible activité sismique. Sur les neuf îlots, seuls deux sont habités : Terre-de-Haut et Terre-de-Bas. Ce sont des îles montagneuses qui présentent une grande diversité de paysages.

La commune de Terre-de-Haut recense environ 1500 habitants. Elle vit essentiellement de la pêche locale et du tourisme. La commune de Terre-de-Bas, quant à elle, peuplée d’environ 1000 habitants, voit son économie surtout basée sur l’agriculture. Le sol y est, en effet, moins aride que celui de Terre-de-Haut. La pêche et l’artisanat y sont également très présents.

Que faire aux Saintes en Guadeloupe ?

L’archipel des Saintes en Guadeloupe, c’est avant tout un paysage de carte postale : une eau turquoise, des plages de sable fin, des palmiers… mais ce n’est pas qu’un lieu magnifique ! C’est aussi un endroit riche en découvertes, en faune et flore et en activités.

La commune de Terre-de-Haut est très accueillante. Ce lieu charme par son calme car les voitures y sont interdites. Vous pourrez cependant louer une petite voiturette électrique afin de vous déplacer facilement. C’est donc en bateau qu’il faut vous y rendre. Quel que soit l’endroit de la ville où vous vous trouvez, vous aurez une belle vue sur la baie. A Terre-de-Haut, se mêlent harmonieusement les grandes demeures coloniales et les petites cases créoles.

L’île de Terre-de-Bas vous séduira si vous aimez la simplicité. En effet, on y vit encore comme à l’ancien temps. Beaucoup moins peuplée que Terre-de-Haut, elle a su garder toute son authenticité. Elle est parcourue par des sentiers balisés qui vous offrent de belles ballades, au coeur d’une végétation luxuriante. Vous découvrirez les vestiges d’une ancienne poterie, une page de l’Histoire de terre-de-Bas. Sur la plage de Grande-Anse, vous profiterez des joies de la baignade et de la plongée.

Les plages aux Saintes

Pour la détente, rendez-vous sur la plage de Pompierre. De petits carbets en bois vous offrent un peu d’ombre pour une sieste bercée par le bruit des vagues. Si la chance est avec vous, peut-être aurez-vous la visite de quelques cabris, des petites chèvres endémiques de l’île. Afin de découvrir la faune locale, vous pourrez y faire de la plongée : des poissons aux couleurs chatoyantes vous y attendent.

La plage du Pain de Sucre, située au pied de la colline volcanique qui porte le même nom, vous offre un point de vue étonnant. Le sable y est tellement doux que vous aurez du mal à la quitter !

Pain de Sucre - Les Saintes

Une petite excursion en bateau et vous rejoindrez l’îlet à Cabrit. Bien qu’il ne soit pas habité ce petit bout de terre perdue au milieu de l’eau ne manque pas d’intérêt. La faune et la flore y règnent en maîtres, certes, mais les vestiges vous rappelleront l’Histoire de l’archipel. Vous pourrez visiter les ruines de l’ancien pénitencier mais aussi le Fort Joséphine, qui fut un des lieux stratégiques de la défense de l’île. Si vous aimez la plongée, c’est ici que vous pourrez admirer de magnifiques coraux.

Visite au Fort Napoléon

Pour y accéder, il vous faut faire un peu de marche, accompagné par les iguanes. Edifié pour servir de forteresse, il sera finalement utilisé comme pénitencier. Au coeur de la bataille entre les Français et les Anglais pour s’approprier l’île, le fort est détruit par les Anglais en 1809. En 1814, l’île étant redevenue française, le bâtiment sera reconstruit. Le Fort Napoléon est aujourd’hui un musée où vous découvrirez des maquettes et des tableaux qui vous feront revivre l’histoire de l’île. A la fin de la visite, profitez des restaurants tout proches pour découvrir la cuisine créole.

Fort Napoléon - Compter 1h pour la visite du Fort

Les randonnées aux Saintes

Pour les sportifs, une petite excursion au sommet du Chameau sera la bienvenue. A 304 mètres de hauteur, c’est le point culminant de l’île. Pour cette randonnée prévoyez environ 3h30 de marche sur un chemin bétonné. Arrivé en haut la récompense sera une vue à couper le souffle sur la baie. La baie de Marigot, quant à elle, vous propose un chemin de randonnée beaucoup plus accessible à travers les frangipaniers. Sur les hauteurs de l’île vous aurez une vue imprenable sur la mer des Caraïbes.

Randonnées au sommet du Chameau

Comment organiser son séjour aux Saintes ?

Navette : Pour vous rendre à l’île des Saintes, il vous faut faire escale en Guadeloupe. Des navettes font ensuite la liaison par bateau. Pour vous loger, des hôtels et des chambres d’hôtes sont à votre disposition.

Voilier : C’est un lieu apprécié par les plaisanciers car on y trouve des bouées. Attention cependant, il faudra payer de 10 à 15€ par nuit. Le tarif est moins cher si nous prenons 1 semaine.

Avion : Il est également possible de venir en avion. De plus l’atterrissage sera un super souvenir.

Aéroport des Saintes

L’archipel des Saintes est un petit coin de paradis, un endroit hors du temps ou vous serez totalement déconnecté de la réalité du monde actuel. Vous remonterez le temps, l’espace de quelques heures ou de quelques jours.

Si vous partez en vacances en Guadeloupe, n’oubliez pas de visiter les Saintes…