L’église du Sacré-Cœur est située à Balata à Fort-de-France en Martinique. Cette église est aussi appelée le « Montmartre martiniquais » car cet édifice est un monument qui s’inspire largement de la Basilique du Sacré-Cœur situé à Paris dans le 18ème arrondissement. Toutefois, on note des différences notamment au niveau des proportions de l’édifice : l’église du Sacré-Cœur en Martinique est cinq fois plus petite que la Basilique du Sacré-Cœur à Paris.

Si vous partez en vacances en Martinique, cette église vaut un détours. Voici quelques explications sur cet édifice.

Histoire de l’église du Sacré-Coeur de Balata

Le Sacré-Cœur de Balata est situé sur le Morne Savon à seulement 7 kilomètres du centre ville de Fort de France. Cet édifice, inscrit au titre des monuments historiques en 2015 est assez récent. Il a été construit en très peu de temps : entre 1923 et 1925. Cette église est de style romano byzantin avec une grande coupole inspirée du Sacré-Coeur à Montmartre.

L’église est née sous l’impulsion de deux architectes parisiens : Charles Wulffleff et Aloïs Verrey. La construction est réalisée en béton armé et en andésite locale avec de très belles décorations en mosaïque. Toute la construction a été notifiée dans un journal paroissial qui apporte un éclairage intéressant sur le procédé d’architecture et les matériaux utilisés.

L’église est placée sous la dévotion au Sacré-Cœur. C’est également un lieu de commémoration lié à la guerre de 1914-19183. L’édifice est ouvert au public toute l’année. Des visites guidées, expositions, concerts et spectacles y sont organisés.

Petite histoire insolite...

L’édifice est sélectionné comme un des 18 sites du loto du patrimoine dont les tirages ont lieu en septembre 2020. Ce jeu de loto a été créé dans le cadre de la Mission Stéphane Bern par la Française des jeux afin de récolter des fonds destinés à la Fondation du patrimoine pour assurer l’entretien et la rénovation de monuments considérés comme étant en péril.

Visite de l’église du Sacré-Coeur à Fort-de-France

La situation géographique de cette église est centrale : face à la Baie de Fort-de-France. C’est une halte incontournable si vous êtes en vacances en Martinique. Chaque année, l’église est visitée par plus de 200 000 personnes.

Description de l’église du Sacré-Coeur

En entrant dans l’église, on peut remarquer une allée en forme de croix grecque qui se termine par une abside semi-circulaire couverte en cul-de-four du côté du chœur. Une coupole domine l’ensemble. Un déambulatoire qui permet d’accéder à la sacristie au rez-de-chaussée entoure le choeur. Les colonnes, le linteau, les arcs des voussures et les deux pans en bâtière du porche sont en béton. Le reste est en moellons d’andésite.

Les bras de la croix sont occupés par deux chapelles parfaitement symétriques :
La chapelle nord est dédiée à saint Joseph. Elle comporte une croix gigantesque ainsi que les tombeaux de Mgr Lequien et des pères Antoine Eugène et Charles de Jaham

La chapelle sud est dédiée à la Vierge. Elle abrite un confessionnal et des fonds baptismaux. Les chapelles, éclairées par deux baies, sont couvertes d’une voûte en plein cintre et elles sont terminées par une abside semi-circulaire.

La façade orientale située côté parvis est ouverte par un porche composé de deux voussures en plein cintre. Ceux-ci reposent sur des colonnes couronnées de chapiteaux et posées sur un haut soubassement. Un tympan semi-circulaire rempli de moellons surmonte la porte à deux vantaux qui se termine par une croix imbriquée dans un rectangle.

La partie supérieure de la façade est fortement arquée. On accède aux bas-côtés et à l’escalier de la tribune de l’église par une ouverture en plein cintre.

Travaux de restauration

L’église est dans un état de péril avancé. La détérioration des matériaux est due en partie au climat tropical qui a affecté la construction en entrainant des infiltrations d’eau dans les murs.

Des travaux de restauration ont donc été entrepris pour préserver cet édifice majestueux.

A découvrir en Martinique : Le Jardin de Balata

Si vous êtes en vacances à Balata, il ne faut pas rater la visite du Jardin botanique, un espace magnifiquement arboré.

En 1982, Jean-Philippe Thoze, horticulteur / paysagiste / artiste revient dans la maison créole de ses grands-parents. De là, va naître sa passion pour la botanique qui va le mener aux quatre coins du monde. Il va alors organiser un jardin autour de l’habitation familiale avec un aménagement paysager créole typique.

Le parc compte plus de 3 000 espèces végétales, des sentiers aménagés bordés de balisiers, d’orchidées sauvages, de palmiers, de dracénas… Les sentiers sont faciles d’accès et plats, tout à fait adaptés pour une balade avec des enfants. Des explications sont données tout au long du parcours.

Vous le savez peut-être déjà, le climat tropical est très propice au développement de la flore antillaise. Les arbres peuvent atteignent parfois des tailles impressionnantes !

Autre visite à ne pas rater : La Maison Créole

Dans ce jardin botanique, vous pourrez admirer une maison créole traditionnelle. Tout le mobilier et toutes les décorations sont d’époque avec une restauration dans le respect de la culture antillaise.

Informations pratiques

Le jardin de Balata est un lieu arboré qui vous plonge au cœur de la nature antillaise.
Le Jardin de Balata
10, route de Balata à Fort de France
Tél. : 0596.64.48.73

Voici quelques articles intéressants à lire si vous y partez en vacances en Martinique