Entre Moriani et Porto-Vecchio, une succession de plages et d’étangs caractérise le sud-est de la côte orientale.

Etang Urbino

Chaque année, l’ensemble des zones humides européennes est arpenté par des ornithologues qui participent au comptage international des oiseaux d’eau « Wetlands » L’estimation de la taille des populations de chaque espèce d’oiseaux d’eau constitue un des objectifs de ces comptages.

Des zones ont vocation à être désignées en Zones de Protection Spéciales (ZPS) au titre de la Directive Oiseaux de 1979, c’est le cas de l’étang de Palo, l’étang de Gradugine , l’étang d’Urbino, l’étang de Diane et l’étang de Terrenzana.

Goéland leucophée, vanneau huppé, héron garde bœufs, grand cormoran et foulque macroule constituent les espèces les plus présentes.

Ce littoral aux nombreux espaces encore sauvages, est ponctué de superbes plages telles que celle Fautéa et sa tour génoise, Tarco bordée de verdure et de griffes de sorcières, Favone et son sable blanc, la confidentielle anse de Canella, et la plage de Solenzara bordée de pins et d’eucalyptus.

Tour Génoise

 Non loin de là, proche du pénitencier du même nom, la plage de Casabianda n’est pas d’un accès facile..