Les plages et la mer sont bien sûr les lieux les plus prisés en Martinique. Mais cette île paradisiaque renferme bien d’autres trésors au cœur de la forêt tropicale. Les cascades et les rivières y sont nombreuses et spectaculaires. C’est l’occasion de découvrir une autre facette de la Martinique et profiter d’un rafraîchissement naturel. La plupart des sites sont accessibles en famille, d’autres sont plus adaptés aux sportifs. Vous en aurez pour tous les goûts.

Si vous partez en vacances en Martinique, voici un petit guide des cascades et rivières à voir…

L’eau et la Martinique

Quand on pense eau et Martinique, la première idée qui vient à l’esprit est « la mer ». Mais il faut savoir que l’eau est aussi très présente dans les terres. On ne dénombre pas moins de 161 rivières en Martinique et 70 cours d’eau principaux. La plupart des rivières se trouvent au nord de l’île, entre Fort-de-France et la Montagne Pelée. En suivant les cours d’eau, on trouve souvent des bassins et des cascades et certaines sont tout à fait exceptionnelles !

Pour y accéder, vous devrez souvent emprunter des routes de montagne. Pour cela, ne comptez pas sur les transports en commun. Prévoyez une location de voiture sur un site de location en ligne. Prenez-y vous assez tôt, avant de partir, pour avoir le choix. Les loueurs indépendants de voitures proposent des véhicules de qualité à des prix intéressants.

De même, vous pouvez passer par un réseau de location entre particuliers pour l’habitation. Vous pourrez ainsi choisir un lieu de villégiature central et adapté à vos envies d’escapades. Choisissez un appartement ou une villa avec piscine pas chère avec plusieurs chambres… Pour vous faire votre idée, vous pourrez vous baser sur les commentaires et les photos sur notre plateforme.

La cascade Couleuvre, le site à voir absolument

Le lieu qu’il faut absolument voir, c’est sans conteste la Cascade Couleuvre ! Plongée en pleine forêt tropicale, elle vous laissera un souvenir impérissable. Vous pourrez admirer une chute spectaculaire de 120 mètres de hauteur.

Pour vous y rendre, prenez la direction nord au-dessus de la Montagne Pelée. Le site se trouve sur la commune de Grand-Rivière. Vous n’aurez pas beaucoup d’autres options que d’y aller en voiture. Heureusement, vous trouverez un parking où vous garer à l’anse Couleuvre.

Pour arriver à la cascade, vous partez pour une randonnée de deux heures. Munissez-vous de bonnes chaussures et d’une bouteille d’eau. Le sentier est très bien aménagé et géré par l’ONF. Côté faune et flore, vous ne serez pas déçu. Vous serez entouré de balisiers rouges, bananiers, lianes… Vous aurez peut-être la chance de croiser des mangoustes et des écrevisses. Une fois arrivé à la cascade, vous pourrez vous détendre. Prenez une petite douche directement sous la cascade ou prenez un bain d’argile verte. En redescendant, profitez-en pour vous rendre à l’Anse Couleuvre, une plage de sable noir !

Les cascades et rivières familiales

Certaines sorties au bord de l’eau sont réputées pour être fréquentées par les familles. Par exemple, la Cascade de Bô la rivié, côté nord est de l’île. Proche de la presqu’île de la Caravelle, vous pouvez en profiter pour y faire un tour. La cascade se trouve dans un parc naturel. On y accède très facilement après un petit sentier fléché de 15 minutes. Des fleurs exotiques vous accompagneront tout le chemin.

Bô la rivié est l’une des cascades les plus larges de Martinique pour un bain très ludique. Toutes sortes d’activités sont possibles. Vous pouvez faire du kayak, volley-ball, tir à l’arc, pétanque, fléchettes et même jeux de société. L’accès au site est payant, 12 euros par adulte et 10 euros par enfant. Pour vous y rendre, prenez la direction Gros-Morne à partir de Trinité. La route est indiquée par des panneaux.

Complètement à l’opposé, côté ouest de l’île, la cascade d’Anba So. Pas de droit d’accès pour cette petite cascade dans la forêt sèche des Anglais. Le sentier est agrémenté d’immenses racines, de rochers, d’arbres…La cascade dans la commune de Schoelcher peut faire partie d’une étape entre Fort-de-France et le Jardin de Balata.

Les cascades faciles d’accès en Martinique

Si vous n’avez pas envie de marcher ou si vous êtes pressé, choisissez des sites faciles. La Cascade du Saut du Gendarme est idéale. Elle est seulement à trois minutes de marche de la route. Elle se situe près des Pitons du Carbet.

Pour vous y rendre, prenez la départementale 1 direction Fonds-Saint-Denis. C’est la fameuse route de la Trace. La route est un peu sinueuse, vous serez en pleine forêt tropicale. Les températures sont tout de suite plus fraîches et agréables. Un parking est prévu car la voiture est nécessaire pour y accéder. Vous passerez à pied deux petites rivières avant d’arriver sur le site. La cascade fait environ 10 mètres. L’espace est aménagé pour les visiteurs.

Vous trouverez un bassin artificiel pour la baignade et des tables pour le pique-nique. Rien ne vous empêche de continuer votre exploration plus haut. Vous trouverez d’autres bassins et cascades en suivant la rivière. Le canyoning est également une activité possible.

La Cascade de la Ravine Baron vaut également le détour. Elle est proche de Fort-de-France et du Jardin de Balata, un écrin de verdure. Elle se situe sur la route de la Trace. Vous pouvez vous garer sur le parking de l’ancienne station thermale d’Absalon. Passez un pont en pierre et un escalier et vous arriverez à la cascade. Elle se trouve dans un écrin vert de végétation tropicale.

Les cascades originales sur l’île aux Fleurs

Si vous recherchez un site original, rendez-vous aux Cascades de Didier. Il faut avoir l’âme aventurière et aimer les défis pour y arriver ! La cascade se trouve sur la côte ouest, proche de Fort-de-France. Le départ se fait à partir du parking de la station d’épuration route de Didier. D’ailleurs, si vous continuez la route, vous arrivez à l’usine d’eau pétillante Didier.

A partir du parking, longez la clôture et suivez les indications. Prévoyez une tenue adaptée pour la marche et la baignade, basket et maillot. Vous passerez d’abord par un tunnel d’une centaine de mètres habité par des chauves-souris. Mieux vaut être muni d’une torche pour circuler prudemment. Passez ensuite le barrage et suivez la rivière, vous arriverez à une première cascade. Si vous continuez, vous devrez grimper à l’aide d’une corde. En remontant la rivière Duclos, vous arriverez devant une cascade de 30 mètres. Comptez trois heures pour faire les deux sites.

Prenez la fameuse route de la Trace vers Ajoupa-Bouillon. La Rivière Blanche est un lieu très prisé par les gens du pays. On peut y avoir une vue imprenable à partir du Pont de l’Alma. On accède à la rivière par un petit sentier. Vous pouvez vous y baigner et pique-niquer. En remontant la rivière, vous traverserez six bassins sur trois kilomètres. Il faut compter environ trois heures de balades.